• Un projet de territoire concerté 


Le Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes du Chablais a été signé le 20 septembre 2010 entre le Conseil Régional et le SIAC pour une durée de six ans. Il s'articule autour de cinq axes majeurs : 

Axe 1 : Promouvoir un territoire performant dans l’organisation et l’aménagement durable

Axe 2 : Développer un territoire respectueux de son environnement et de son patrimoine

Axe 3 : Soutenir un territoire dont l’économie est à développer

Axe 4 : Promouvoir un territoire ouvert à toutes les mobilités 

Axe 6 : Mise en œuvre du Projet Stratégique Agricole et de Développement Rural

Axe 5 : Gouvernance

  • photo2 navibus copyrightcgn
  • vache
  • Zone des Bracots Bons en Chablais

 

En 2013, un bilan à mi-parcours a été effectué et des ajustements ont été opérés. L'avenant N°1 a permis de mettre en avant 2 axes :

L’axe 1 « Promouvoir un territoire performant dans l'organisation et l'aménagement durable de son espace » est un axe à encourager, voire à renforcer au vu des nouvelles normes environnementales exigées pour la réhabilitation de logement.

L’axe 4 « Promouvoir un territoire ouvert à toutes les mobilités » est resté, quant à lui, un axe prioritaire du contrat, notamment avec la mise en place de transports à la demande et l’aménagement de pistes cyclable sur le territoire.

En octobre 2015, un dernier avenant de fin de contrat a été validé par la Région. L'avenant N°2 a permis de ré-affecter des crédits à l'axe économique - fiche-action « Renforcer et positionner les activités économiques dans une perspective d’éco-territoire » et aux projets d'aménagement structurant (par exemple "les belvédères sur la frontière" de Saint-Gingolph).

 

Bilan succinct du Contrat 2010 -2016

Au total, de 2010 à avril 2016, 291 projets ont été financés, dont 67 % portés par des maîtres d'ouvrage publics.
Le montant des subventions régionales perçues par le territoire au titre du CDDRA s'élève
à 5 436 000 €.

Voici en images quelques unes des opérations financées :

Belvederes Saint Gingolph 2015 

2016 08 22 ColBassachaux 32 

Les projets financés dans l'axe 1 relèvent par exemple de la réhabilitation de bâtiments en logements sociaux ou les belvédères sur la frontière à Saint-Gingolph.

Les projets de l'axe 2 concernent principalement la mise en oeuvre de la géoroute et l'aménagement des géosites (en photo le géosite de Bassachaux).

 

zae douvaine  tad ccbc  pierre thiriet 

L'axe 3 a permis de financer les projets liés au développement économique mais aussi le projet
de valorisation des rives du Léman à Maxilly et Neuvecelle.

L'axe 4 concerne en particulier l'expérimentation d'un service de proximité de Transport à la demande ou l'aménagement d'un sentier cyclo-piétonnier en bord de Dranse par exemple.