Les travaux de la Fiolaz font partie du Volet B2 : la prévention, la protection contre les crues et la gestion des risques

Diagnostic

Depuis une quinzaine d’année, le torrent de la Fiolaz sur la Commune de Châtel a fait l’objet de nombreux aménagements pour corriger des dégâts subis lors de crues devenues récurrentes. Au contraire de la majeure partie du torrent, la partie inférieure allant du « gué » de la Béchigne à la confluence restait relativement peu aménagée.

Les dernières crues marquées et notamment celles de l’été 2015 ont provoqué de forts engravements sur quelques points de ce tronçon, et le lit de la Fiolaz en aval du pont cadre du Gué de la Béchigne a été localement raviné.

 

Torrent de la Fiolaz avant travaux

 

Objectif des travaux

Les aménagements projetés doivent permettre de pallier aux désordres produits par les affouillements et l’érosion du lit et permettre de rétablir le transit sédimentaire au niveau du pont cadre.

2 Tranches de travaux 

  • Les aménagements de la tranche 1 comportent le remplacement du cadre submersible de la Béchigne par un pont, avec en aval de celui-ci l’aménagement d’environ 80 ml de chenal torrentiel avec des enrochements de protection contre l’érosion des berges et du lit,

Les travaux de terrassement et d’enrochements de la tranche 1 et l’installation du nouveau pont sont terminés 

 

  • Les aménagements de la tranche 2 comportent le réaménagement de la confluence avec la restauration partielle du cône de déjection du torrent afin que le cours d’eau décrive une courbe d’injection plus favorable au transit sédimentaire vers la Dranse d’Abondance.

Pour la deuxième tranche de travaux, les dossiers réglementaires seront instruits par les services de l’état durant l’année 2021.