• Préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques

 

rivires

L’eau et les espaces aquatiques sont une ressource essentielle pour le territoire du Chablais. Avec la présence du Léman, plus grande réserve d’eau douce d’Europe occidentale, les nombreux cours d’eau (du sud ouest lémanique ou du bassin versant des Dranses), les nappes phréatiques, les eaux minérales, le Chablais semble nanti en réserves d’eau. Toutefois, cette ressource est fragile. La croissance démographique, l’explosion de l’urbanisation, les pollutions, la mauvaise gestion des forêts de protection ou les usages non maîtrisés peuvent causer des effets irrémédiables.

Le projet de contrat de rivières des Dranses et de l’est lémanique permettra de réaliser des études et engager des actions pour une meilleure gestion de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

 

Des études indispensables à la concrétisation du projet

C'est en 2003, dans le cadre de l’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Chablais, que les élus se mobilisent pleinement sur le thème de la gestion de l'eau. En 2006, ils se rencontrent à l’initiative du Conseil Départemental de la Haute-Savoie et valident le projet de contrat de rivières.

Une étude d’opportunité sur le bassin des Dranses est lancée fin novembre 2006. A l’issue de cette étude, une procédure « contrat de rivière » sur le bassin versant des Dranses et de l’Est lémanique est engagée.

De 2008 à 2009, le SIAC élabore le dossier sommaire de candidature (animation, coordination des études nécessaires). Après recueil de toutes les observations des communes impliquées, le Dossier Sommaire de Candidature du contrat de rivières des Dranses et de l’Est lémanique est validé et transmis au Préfet de la Haute-Savoie, puis présenté à la Région Rhône-Alpes et à l'Agence de l'Eau.

Au mois d’octobre 2009, la délibération du Comité d'agrément du Bassin Rhône-Méditerranée émet un avis favorable à la poursuite de l'élaboration du dossier définitif du contrat de rivières des Dranses et de l'Est lémanique par le SIAC. Les études complémentaires sont engagées par la suite pour constituer le dossier définitif de candidature.

 

  • photo2 cascade
  • abreuvoir sculpt dans un tronc dans les alpages
  • photo9 berges dranse

   

Une mobilisation générale de tous les acteurs

Afin de réunir tous les acteurs au sein d’une même instance de décision, le comité de rivières est composé de 3 collèges :

Les collectivités territoriales ;

Les usagers et associations ;

Les services et établissements publics.

Ce comité pilote l’élaboration du contrat, l'anime et en assure le suivi. Il a pour fonction de :

Organiser la concertation ;

Assurer le suivi du contrat ;

Valider et/ou d’orienter l’action des commissions thématiques ;

D'approuver la rédaction du dossier définitif du contrat de rivières.

 


Pascal Chessel réélu Comité de rivières 08062017

Lors de la réunion du Comité de rivières du 17 juillet 2014, les membres ont élu Pascal CHESSEL, Maire de Marin, Président du Comité de rivières. Il a été renouvelé dans ses fonctions le 8 juin 2017 à la suite de la mise en place du schéma départemental de coopération intercommunale qui a modifié le collège public du comité de rivières.