Plantation expérimentale du Chablais

 

Le changement climatique est devenu une réalité qui impacte l’ensemble du monde vivant, y compris les forêts. L’impact est d’autant plus important pour la forêt que la santé de celle-ci est directement conditionnée par le climat. La vitesse de ce réchauffement climatique pose un grave problème pour les forêts locales qui ont du mal à s’adapter à ces brusques changements de température entrainant des stress hydriques fragilisant les arbres. Ce dépérissement des peuplements forestiers est accentué par les attaques de différents parasites profitant de l’affaiblissement des arbres ainsi que des conditions climatiques plus favorables pour eux.

Afin d’anticiper au mieux ces changements, le SIAC en partenariat avec 6 communes (Chens-sur-Léman, Marin, Seytroux, La Baume, Larringes et Reyvroz) ont lancé un projet de plantations expérimentales afin d’étudier et de suivre l’évolution de futures essences adaptées au climat de demain. Ce projet se traduit par le test d’essences ou de provenance alternatives, adaptées aux milieux forestiers typique du Chablais :

  • Sur la commune de Chens-sur-Léman, l’essence testée est le Chêne Pubescent (Quercus pubescens) provenant de l’Est/Massif central (QPU 901)
  • Sur la commune de Marin, l’essence testée est le Chêne Pubescent (Quercus pubescens) provenant du Languedoc (QPU 741)
  • Sur la commune de La Baume, l’essence testée est le Pin de Salzmann (Pinus nigra ssp.Salzmannii) provenant des Cévennes Grands Causses (PCL 901)
  • Sur la commune de Larringes l’essence testée est le Chêne Sessile (Quercus petraea) provenant des Alpes/Jura (QPE 500)
  • Sur la commune de Reyvroz l’essence testée est l’épicéa de Serbie (Picea omorika) provenant du Serbie
  • Sur la commune de Seytroux, l’essence testée est le cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantical) provenant du Luberon (PP01)


Documents à télécharger 

 Rendu de l'étude préalable